LES ÉTAPES DU WELLPOINT

La conception

L'abaissement et le contrôle de l'oscillation de la nappe phréatique représentent pour l'entreprise exécutrice l'une des questions prioritaires lors de la phase d'étude préventive. Une enquête preliminaire approfondie du sous-solvisant à cerner avec précision les conditions hydrogéologiques de la surface concernée par l'excavation s'avère être fondamentale en vue du dimensionnement correct des systèmes de drainage.

L'installation du système

Après avoir dimensionné le système, la première opérat ion à effectuer sur la chantier est la pose des collecteurs d'aspiration. Leur configuration, qui dépend également des besoins dictés par le chantier, devra suivre le périmètre de la tranchée en le circonscrivant. Après avoir soigneusement positionné le collecteur d'aspiration , on procède à l'enfoncement des pointes filtrantes Cette opération, la plus délicate aux fins du bon résultat de l'assèchement du sol, s'effectue au moyen de la motopompe de lançage prévue à cet effet raccordée à une manchette à l'extrémité du tube de levage. L'eau, aspirée par la pompe de lançage, est pompée à forte pression par le terminal filtrant de la pointe wellpoint en créant ainsi une cavité dans le terrain qui permet à la pointe de pénétrer jusqu'à la profondeur souhaitée.

Dans le sols argileux ou quoi qu'il en soit dans ceux présentant une nature compacte où la pression de l'eau seule ne suffit pas pour le forage du sol, on utilise une tarière hydraulique spécifique qui facilite les opérations d'enfoncement. Dans la cavité ainsi obtenue, on introduit le wellpoint à l'aide de la pompe de lançage et, après un lavage abondant du forage, on le raccorde au collecteur d'aspiration. Cependant, dans de nombreux cas, des couches déformées, des intercalations imperméables ou des lentilles argilleuses qui entravent le rappel de l'eau vers les filtres s'interposent entre la pointe filtrante située au fond de la cavité et le niveau statique de la nappe. Face à une telle situation, après avoir enfoncé le wellpoint à l'aide de la pompe de lançage, on réduira la pression de l'eau pompée en saturant toute la hauteur de la cavité avec du sable à la granulométrie appropriée tout en maintenant la pompe de lançage en mouvement jusqu'à la fin de l'opération. Ce faisant, la colonne de sable réalisée autour du wellpoint, mettra en communication toutes les couches du sol situées au-dessus en facilitant le rappel de l'eau vers le filtre et en empêchant le colmatage.

La mise en marche, le réglage et le retrait

Après avoir terminé l'installation, on procède à la mise en marche de la pompe d'aspiration. Une fois la pompe lancée, l'installation a besoin d'un réglage visant à éviter que les pointes filtrantes n'aspirent également de l'air, en provenance du sous-sol, en même temps que l'eau. Le réglage s'effectue par le biais de l'ouverture ou de la fermeture des robinets présents sur les collecteurs d'aspiration laquelle se produit en observant le passage de l'eau à travers la durite d'aspiration. Le réglage effectué correctement réduit les pertes de charge de l'installation au minimum lors de son fonctionnement tout en diminuant le travail de la pompe à vide. Après avoir terminé d'utiliser l'équipement, le retrait se présente comme étant une opération facile à exécuter. Une fois la pompe éteinte, on procède au retrait des collecteurs et à l'extraction des pointes filtrantes. Pour cette opération, vous pouvez utiliser tout moyen de levage ; le tout s'effectuant très rapidement et avec une extrême facilité d'exécution.